Connecté Nous
aa

Actualités

Le travail à la base et la formation des entraineurs, au centre des priorités de la FRMBB (Mustapha Aourach)

Le travail à la base et la formation des entraineurs, au centre des priorités de la FRMBB (Mustapha Aourach)

-Propos recueillis par : Mohammed Al-Amine Ikhibi (MAP)

Casablanca – Le travail à la base et la formation des entraineurs figurent en tête des priorités de la Fédération royale marocaine de basketball (FRMBB), a affirmé son président Mustapha Aourach.

Dans une interview accordée à la MAP, M. Aourach a mis en avant l’engagement de l’ensemble des clubs nationaux pour le succès de ce chantier d’envergure, afin de “parachever tous les programmes et plans d’avenir qui impacteront positivement la balle orange nationale et assureront, sans aucun doute, son rayonnement aux échelons national, continental et international”.

Le nouveau bureau directeur, élu lors de l’Assemblée générale (AG) tenue le 20 décembre dernier, sous la supervision du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, du Comité national olympique marocain et d’un représentant de la Fédération internationale de basketball (FIBA-Afrique), s’attèle à l’exécution des décisions prises lors de cette AG et du projet de la FRMBB, reposant essentiellement sur la restructuration du basketball national et le travail à la base, en particulier les jeunes catégories, a-t-il soutenu.

Relevant que ce projet ambitieux aspire à assurer plus de rayonnement à la balle orange nationale au niveau international à travers le plan d’action 2014-2024, qui vise à former une nouvelle génération de joueurs capables de renforcer les rangs des équipes nationales dans les différentes catégories et défendre les couleurs nationales dans les manifestations sportives continentales et internationales, M. Aourach a annoncé que la prochaine saison sportive débutera en octobre prochain pour toutes les divisions et catégories.

S’agissant de la formation des entraineurs, il a fait savoir que “la première phase de ce chantier qui a commencé en 2014 a permis la formation de 1.200 entraineurs, toutes catégories confondues”, poursuivant que “suite à l’arrêt forcé des différents championnats de basketball, nous nous pencherons sur la reprise de cet important chantier dès la désignation d’une direction technique nationale”.

« A la faveur du plan d’urgence décidé par le bureau directeur et le travail inlassable abattu par la FRMBB, outre l’implication positive de tous les clubs, nous avons réussi, en moins d’un mois, à donner le coup d’envoi officiel du championnat national pour toutes les divisions (garçons et filles). Cette reprise a redonné vie à la balle orange nationale et à ses différentes composantes », s’est-il réjoui.

M. Aourach a tenu, par ailleurs, à rappeler la tenue de la finale de la Coupe du trône de basketball (hommes et dames) au titre de la saison 2018-2019 à Rabat, le 26 avril dernier, en plus de la finale du championnat national de la division excellence (dames), au titre de la même saison, estimant que « l’organisation de ces finales n’a pas été une tâche facile ».

« Grâce à la conjugaison des efforts de tout un chacun et aux sacrifices consentis par les clubs, en dépit du manque des moyens, le public peut enfin suivre les matches de basketball qui sont désormais retransmis à la télévision», a-t-il dit, adressant à cet égard ses remerciements aux différents clubs nationaux pour leur engagement dans le succès de ce chantier.

Selon lui, la restructuration du basketball national et son retour sur la scène internationale demeurent des prérequis pour hisser le niveau de jeu, après les conflits qui ont conduit à l’arrêt des compétitions pendant près de deux ans, notant que le niveau de jeu s’est beaucoup amélioré par rapport à 2014, grâce notamment aux nouveaux équipements.

Seul bémol, a-t-il déploré, le manque de moyens financiers qui freine l’essor de ce sport, faisant savoir à ce sujet que le bureau directeur s’est fixé comme objectif d’attirer de nouveaux sponsors et gagner la confiance du public de la balle orange.

Et de souligner que la chaleur ressentie actuellement dans les arènes de basketball doit se poursuivre à la faveur des partenariats et conventions entre les clubs et les différents sponsors.

Concernant le basketball féminin, le président de la FRMBB a assuré que la fédération a fixé un programme ambitieux visant à mettre à la disposition des clubs féminins les conditions et moyens de réussite, relevant que dès réception de la subvention budgétaire accordée à la FRMBB, les clubs féminins seront les premiers à en bénéficier.

Pour ce qui est de la sélection nationale seniors, il s’est dit confiant en les chances du cinq national à assurer sa qualification à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (Afrobasket), prévue au Rwanda en 2022.

« Nous souhaitons que tout le monde adhère aux programmes et plans fixés par la FRMB et que le public et les clubs prennent part, dans un cadre participatif, à l’essor du basketball national afin de le remettre sur les rails le plus tôt possible », a-t-il conclu.

Plus dans Actualités